Les histoires de coeur d’une bande de trentenaires parisiennes

 Barbara_Crane_02Aujourd’hui être Parisienne, trentenaire et avoir envie de se caser, c’est un peu comme convoiter un poste chez Google avec un bac pro en poche ou un total look Anthony Vaccarello en gagnant le smic. A vous de voir ce qui vous parle le plus.

J’ai commencé assez tôt à perdre mes désillusions, à peu près à la période où Dylan a lâchement largué Brenda, ce qui coïncidait aussi avec le divorce de mes parents. Mais passons sur ce détail, ça ne vous parlera pas plus qu’une reprise de David Guetta par Joyce Jonathan (si, si elle existe mais s’il vous prenait l’envie d’aller chercher le lien sur You tube, de grâce, quittez ce blog avant).

Et puis tout s’est enchaîné : Ross a trompé Rachel, les acteurs de Melrose Place se sont mis à partouzer à tout va, Ally Mc Beal s’est faite snober par Billy, Dawson et Joey ont joué avec nos nerfs et leurs émois d’ados tourmentés pendant 1000 saisons. Il y a bien eu un sursaut d’espoir quand Julia Roberts et ses cuissardes en vinyles, ont réussi à pécho un millionnaire beau gosse en Lotus. Enfin, ça c’était avant le coup de grâce : Carrie, plantée le jour de son mariage, par un Big aussi courageux que le capitaine du Concordia.

En y repensant, la télé n’a joué que le rôle d’avertisseur bruyant pour jeunes filles candides : « fais gaffe, ma petite, un jour, toi aussi tu vas morfler ». Et ça n’a pas manqué.

Parce qu’il faut bien le reconnaître, aujourd’hui, les rôles sont inversés: les hommes deviennent des petites choses fragiles pendant qu’il pousse une paire de couilles aux femmes. Régulièrement, on nous avance la liberté sexuelle, l’indépendance financière, la parité, les droits des femmes, l’autonomie pour expliquer l’énorme bordel que sont devenues les relations amoureuses. Mouais. Il serait tout aussi probable qu’il y ait eu un milliard de spermatozoïdes bourrés et autant d’ovules sous speed ces dernières années.

Je vous propose donc de nous suivre… une bande de filles Parisiennes et trentenaires, dans nos histoires de cœur, entre rencontres improbables, anecdotes croustillantes, désillusions et fous rires.

PRETES?

 

Publicités