La paire, y en a bien deux

sci_fi_temps_x_freres_bogdanov_3

Lola, c’est la meilleure amie de l’homme. Et c’est bien là son principal problème. Elle est un rien naïve mais tellement facile d’accès que le contact passe tout de suite.

Il passe d’ailleurs tellement bien que les mecs se mettent à lui taper sur l’épaule au bout de cinq minutes. Et vas-y que je te raconte de la blague de cul bien lourde, que je te pousse avec ma pinte de bière remplie à ras-bord. J’me demande même si on ne lui a pas proposé une partie de foot un jour. Non, je déconne. Ça devait être une session Ps4.

 En gros, Lola galère. Mais pas la petite galèrette, qui fait dire « oh zut, je l’aimais bien lui, c’est dommage ». Non. La bonne grosse galère tenace, qui colle à la peau et pousse à écouter la discographie complète de Céline Dion dans le noir après avoir commandé un menu familial Pizza Hut. – Et croyez-moi, avec 33 albums, y a de quoi pas passer l’hiver (oui, moi aussi je vais sur Wikipédia) -.

Le premier à avoir commencé le processus d’achèvement, travaillait dans le cinoche. On n’a d’ailleurs jamais bien su ce qu’il faisait vraiment et avec le recul, je crois que lui non plus, il n’était pas tellement au courant. Au début de l’été, ils vivent une petite histoire et rapidement, il la largue pour je ne sais quelle raison. Je crois que là non plus, il ne savait pas trop.

Et puis, un jour il réapparait dans sa vie, comme ça, sans prévenir, genre « Hey salut ! Tu te souviens de moi ? Le mec qui t’as jeté comme une merde y’a deux mois. Je viens juste vérifier que ta dignité est morte. On ressort ensemble? ». Feu amour propre. Feu respect de soi. Tu es désormais un paillasson.

Mais, à la surprise générale, Monsieur je-ne-sais-pas-ce-que-je-veux devient prévenant et semble vraiment s’intéresser à elle. Il la présente à son frère jumeau, à ses amis et même à quelques collègues de boulot.

Lola est sur un petit nuage, tout cela flaire bon. Là voilà qui believe in love, qui fly away, qui dream come true. En gros, tout le répertoire US de Céline.

-J’en chiale encore –

Mais c’était sans compter un énième revirement de situation. Désormais connu sous le nom de courage fuyons, le type revient à la charge et la largue une nouvelle fois.

tumblr_n0trnlrGhh1s22klwo3_500

Quelques pots de Nutella et deux ou trois visionnages de Bridget Jones plus tard, Lola est sur pieds. Sa phase « les mecs sont tous des connards » a été de courte durée. C’est bon, elle est prête pour une nouvelle raclée. Mais celle-là, elle ne la voit pas venir.

Un matin, elle achète un magazine juste avant de monter dans le métro. Un peu de lecture hautement intellectuelle, le genre de nourriture spirituelle farouchement engagée qui permet de lire des articles tels que « ma grand-mère est en réalité mon père », « mon chien m’a sauvé la vie en appelant le Samu » ou « après avoir perdu un bras, il m’est poussé une deuxième bite ». Baudelairien, le truc.

Là, entre deux pages de pure poésie contemporaine, elle découvre un article « je croyais sortir avec lui mais en fait je couchais avec son frère ».

Et là, ça fait tilt. Enfin, plutôt BO℥OM‱SQ⸘UZ‱KWO<⧑ !!?! Elle s’est faite sauter par le jumeau de son frère pendant des mois… Tous les détails lui sautent aux yeux maintenant. Les regards fuyant du frangin pendant les dîners, les discussions dont il ne se souvenait plus deux jours après, et la baise qui s’était soudainement améliorée comme par magie.

Et plus elle avance dans l’article, plus les signes concordent… Lola venait de se taper deux mecs pour le prix d’un, avec réduction au passage en caisse.

C’est à quelle heure la redif de l’Amour est aveugle ?

Publicités